Metz - Parc des expos
du 12 au 14 avril 2019
retour aux actualités

Communiqué Réseau "Sortir du nucléaire"

Mobilisation 20 janvier 2018 à Montreuil : journée de formation et d'échanges sur les réacteurs vieillissants.

Réacteurs vieillissants : invitation à une journée de formation et de réflexion pour dégager des pistes d’actions communes. Samedi 20 janvier 2018 de 10h à 17h30 à Montreuil

Afin de faire le point sur les différents processus en cours (prolongation, VD4, grand carénage...) et de réfléchir ensemble à des actions communes, le Réseau "Sortir du nucléaire" vous invite à une journée de formation et de réflexion qui se déroulera au Mundo-M, 47 avenue Pasteur à Montreuil (métro Mairie de Montreuil), le samedi 20 janvier 2018.
Après les déclarations de Nicolas Hulot sur le report à une date indéterminée de l’échéance de réduction de la part du nucléaire, le mouvement antinucléaire se doit de reprendre la main pour obtenir des fermetures rapides de réacteurs. État désastreux d’un parc nucléaire vieillissant, EPR défectueux avant même d’avoir démarré, situation financière catastrophique d’EDF et Areva susceptible d’impacter la sûreté : tout cela nous oblige à nous coordonner pour imaginer des réactions et actions communes, sauf à laisser la politique du fait accompli.... s'accomplir !
Le premier pas est déjà d'avoir une vision claire de l'horizon à plusieurs années et d'anticiper les calendriers officiels concernant la sûreté et la politique énergétique (révision de la PPE, démarrage de l'EPR, 4èmes visites décennales, avis générique de l'ASN sur une éventuelle prolongation après 40 ans...), sachant que ceux-ci ne sont pas cohérents entre eux ! La seconde étape est d’imaginer ensemble des pistes d’actions communes.
Au programme (-> Programme détaillé ci-dessous) :
- présentation et discussions sur le calendrier et les enjeux
- réflexion et partage d'informations
- ateliers pour imaginer et construire des actions communes
- formation à la recherche d’informations
Vous trouverez ci-dessous plus d'informations, le programme détaillé et quelques documents préparatoires.
En espérant vous y retrouver nombreuses et nombreux !
Salutations antinucléaires
L'équipe du Réseau "Sortir du nucléaire"
 
Programme détaillé : 10h – 17h30 (accueil à partir de 9h30)
- 10h-11h45 : présentation de la synthèse des enjeux et des calendriers, suivie d’un temps d’échanges d’infos et débats
Pause - 15min
- 12h-13h : réflexion collective sur les critères pertinents pour construire un outil commun de partage d'informations
- 13h à 14h : Pause déjeuner, repas tiré du sac
Pensez à amener les spécialités de vos régions que vous préférez pour les faire découvrir et les partager !
- 14h-16h30 : 2 ateliers en parallèle (sous réserve de participants suffisants), à choisir selon vos préférences :
Atelier 1 : imaginer et construire des actions communes novatrices
Atelier 2 : suite des réflexions sur les critères pertinents pour construire un outil commun, formation sur la recherche d’infos (Surveillance citoyenne des installations, sources, lettres types)
Pause - 15 min
- 16h45-17h30 : retour en plénière, synthèse de la journée
 
Modalités d’inscription
Cette journée de formation et de travail est ouverte à toutes et tous. Groupes membres du réseau ou collectifs extérieurs, participants à la Surveillance citoyenne des installations nucléaires, membre d’une commission locale d’information, travailleurs du nucléaire, individuel intéressé par le sujet, vous êtes toutes et tous les bienvenu.e.s !
•    Pour s’inscrire
Si vous souhaitez participer à cette journée, il vous suffit d’envoyer un mail avant le 12 janvier à melisande.seyzeriat@sortirdunucleaire.fr en précisant vos noms, prénoms et groupe ou association dont vous êtes membres, ainsi que la centrale que vous suivez en particulier si c’est le cas.
Pour toutes demandes d'infos complémentaires ou contributions, merci de contacter laura.hameaux@sortirdunucleaire.fr et philippe.lambersens@orange.fr
•    Prise en charge des frais
Remboursement de l’aller-retour d’une personne par groupe adhérent au Réseau.
Individuels et extérieures : contactez-nous, la question des frais ne doit pas être un frein à votre venue !
Documents préparatoires et première analyse
Pour alimenter dores et déjà les réflexions, voici quelques éléments que nous reprendrons conjointement lors de la journée :
Calendrier nucléaire civil 2017-2021
Première analyse de la situation
•    Le flou règne sur les calendriers : aucune harmonisation entre les calendriers et procédures, ce qui risque de mener à une absence de décision contraignante ou au « fait accompli » cher aux nucléocrates.
•    Un calendrier de l’ASN décalé : l'avis générique de l'ASN sur la poursuite de fonctionnement des réacteurs au delà de quarante ans, prévu initialement pour 2018, ne sera finalement connu qu'en 2021. Tout comme le rapport d'experts de l'ASN.
•     Ce report fait que les premières quatrièmes visites décennales (VD4) des centrales de plus de 40 ans se feront avant même le bilan global (avis générique). En effet, d'ici 2021, neuf réacteurs recevront, ou non, leurs autorisations de poursuite de fonctionnement.
•     Le risque est grand qu'EDF profite de ce décalage et que l'ASN transige sur la sécurité comme elle l'a fait sur la cuve de l'EPR de Flamanville. Sachant que 27 réacteurs sont concernés d'ici 2025, EDF pourrait profiter de la situation et en faire un précédent à la baisse.
•    Une réduction de la portée de la PPE : ce report risque aussi de réduire encore la portée de la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) 2018-2023 en y excluant toute décision de fermeture car le gouvernement n'a cessé de dire qu'il attendait « les recommandations de l'ASN » sur la sûreté des centrales pour organiser la fermeture d'un certain nombre d'entre elles.
•    L’ASN gênée aux entournures : une demande officielle a été adressée à l’ASN sur tous ces éléments et questionnements. Pour le moment pas de réponses, malgré nos relances et malgré l’écoulement du délais légal d’un mois.
•    Comment gripper la machine ? : À nous de comprendre où et quand nos grains de sable (ou gros cailloux!) seront les plus efficaces pour gripper, coincer la machine. Cette rencontre nous permettra d’y réfléchir.
Procédures et définitions des sigles
• PPE : Programmation pluriannuelle de l’énergie, pour appliquer la loi de Transition Énergétique. PPE sera révisée d'ici fin 2018 pour 10 ans (2018-2023 puis 2023-2028)
• DGEC : direction générale de l'énergie et climat → direction technique du ministère de la transition écologique
•  ASN : autorité de sûreté nucléaire
•  VD4 : 4ème visites décennales. Chaque 10 ans, délivre une autorisation de fonctionnement aux centrales.
• CNDP : commission nationale du débat public, chargée d'organiser le débat sur la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE)
•  EPR : Réacteur nucléaire de troisième génération (Flamanville, Hinkley Point, Jaitapur, etc.)
•  Prescriptions génériques : décisions / normes qui sont applicables à l’ensemble des centrales nucléaires françaises.
Liens utiles
•    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/nucleaire-la-trajectoire-energetique-francaise-se-complique-755755.html
•    et article sur notre site www.sortirdunucleaire.org, « stop au rafistolage », rubrique « actualités ».
Consultez l'agenda des actions organisées partout en France sur :  http://www.sortirdunucleaire.org/agenda/
Vous pouvez également choisir de vous inscrire sur d'autres listes : http://www.sortirdunucleaire.org/listes
Si vous ne souhaitez plus recevoir d'information de notre part merci d'envoyer un mail vide à :
sdn_mobilisations-unsubscribe@sortirdunucleaire.org
En cas de problème contactez contact@sortirdunucleaire.fr